Instants de poésie à Bangi

Curieusement, je viens de créer ce blog “à textes” aujourd’hui sans me rappeler qu’il y a précisément deux ans je bouclais l’édition d’un petit recueil poétique qui m’est très cher. Une belle soirée pour lancer cet espace dédié à la lecture et l’écriture.

Instants de poésie à BangiInstants de poésie à Bangi est une compilation de textes créatifs écrits en 2013 et 2014 en cours de français par les étudiants et étudiantes du programme Pre-France SPBM (la première promo !) au Malaysia-France Institute de l’Université de Kuala Lumpur, Malaisie.

Au delà du travail scolaire, c’est aussi mon attachement à la Malaisie qu’il représente. En arrivant là-bas en 2012 c’est d’abord à Bangi que j’ai habité : Bandar Baru Bangi, pour être précise. Une ville sans charme pourtant, mais qui ressemble à la Malaisie que j’aime : cuisine de rue, marchés, le “roti puri” de la seksyen 3, la chaleur accablante des premières semaines, mes premiers mots de malais, mes premiers pas malaisiens, en somme. Tout ça c’était là-bas !

Si vous souhaitez voyager un peu avec nous, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement le livre au format epub, parfait pour votre liseuse !

Une Poignée de Pierreries

Ça y est ! Le recueil tant attendu est là. Publié par les éditions Jentayu, cette « collection de pantouns francophones » comporte plus de 400 textes écrits par une quarantaine de poètes, amateurs comme moi, ou confirmés, ainsi que des textes traditionnels, des traductions. Oui oui, un bijou !

À l’occasion de cette sortie vous pouvez aussi retrouver un article publié sur Le Petit Journal KL et retranscrit sur Lettres de Malaisie. Et ce n’est pas peu fière que je peux vous dire qu’on m’y cite en parlant du concours de pantouns de j’avais organisé le semestre passé pour mes élèves :

À cet égard, [le concours] qu’a proposé Aurore Pérez au Malaysia-France Institute (MFI) et dont les meilleures productions se trouvent dans le numéro 11 de Pantouns est un excellent exemple des échanges que nous souhaitons encourager avec la Malaisie, Singapour, l’Indonésie…

Non seulement, beaucoup des pantouns écrits par mes étudiant.e.s ont été publiés dans ce nº11, mais certains se retrouvent aussi en première loge dans les Pierreries. Magnifique récompense pour tout le monde, en somme.

Bravo Jérôme et Georges pour ce beau travail.

-Oh, le livre est même référencé sur Fabula !-

NB : Pierreries arrivées à bon port mais… je n’ai pu les apprécier que par skype pour le moment ! Elles m’attendent sagement à La Tanière pour mi-décembre (oui, ça m’évite de trop charger ma valise, qui sera déjà bien pleine).

NOIR

Bienvenue à la découverte de « mon » concours de pantouns.

À l’approche de la fête de la francophonie et pour la mettre à l’honneur au MFI, j’ai organisé un concours de pantouns.

Forme poétique courte, donc pédagogiquement facile à aborder, mais offrant aussi quelques contraintes intéressantes sur la forme : un réel défi à relever. Et puis surtout… quoi de mieux pour allier culture malaisienne et langue française !

Cette idée est née dans et pour un cours et, par conséquent, est à considérer comme une activité de classe avant tout, comme un projet pour clore la thématique de l’espace francophone et du concept de francophonie. Mais les productions ayant été plus qu’à la hauteur de mes attentes -bien au-dessus !- j’en fais profiter le monde entier, qui aurait bien tort de s’en passer.

Le projet est explorable dans son intégralité sur le blog dédié.

Pantouns-papier

Voici l’affiche du récent appel à textes pour une anthologie du pantoun par la Revue Pantouns, LA revue du pantoun malais francophone, et Lettres de Malaisie.

De tradition électronique, cette revue et le récent appel à contributions auront permis la collecte de textes pour une concrétisation papier, attendue pour… octobre 2014 !

Une première dans le monde de la poésie.

Quelques mois de patience pour découvrir mes SIX textes retenus.

Update 10 avril – Cerise sur le cheese cake : trois œuvres de mes étudiants aussi ont été choisies. Bravo Airbone, Jason et Imran !